Livre Chapitre
Genèse
Exode
Lévitique
Nombres
Deutéronome
Josué
Juges
Ruth
1 Rois
2 Rois
3 Rois
4 Rois
1 Chroniques
2 Chroniques
1 Esdras
2 Esdras
Esther
Judith
Tobie
1 Maccabées
2 Maccabées
3 Maccabées
4 Maccabées
Psaumes
Proverbes
Ecclésiaste
Cantique
Job
Sagesse
Siracide
Psaumes de
Salomon

Osée
Amos
Michée
Joël
Abdias
Jonas
Nahum
Habakuk
Sophonie
Aggée
Zacharie
Malachie
Esaïe
Jérémie
Baruch
Lamentations
Lettre de Jérémie
Ezéchiel
Suzanne
Daniel
Bel
 1
2
3
4
5
6
7
8
9
ΕΣΔΡΑΣ Α     4 1 ESDRAS     4
1
Καὶ ἤρξατο ὁ δεύτερος λαλεῖν ὁ εἴπας περὶ τῆς ἰσχύος τοῦ βασιλέως
Et le deuxième, celui qui avait parlé de la force du roi, prit la parole.
1
2
Ὦ ἄνδρες, οὐχ ὑπερισχύουσιν οἱ ἄνθρωποι τὴν γῆν καὶ τὴν θάλασσαν κατακρατοῦντες καὶ πάντα τὰ ἐν αὐτοῖς;
" Messieurs, les hommes ne sont-ils pas les plus forts, eux qui exercent leur domination sur la terre et la mer, et sur tout ce qui s’y trouve ?
2
3
ὁ δὲ βασιλεὺς ὑπερισχύει καὶ κυριεύει αὐτῶν καὶ δεσπόζει αὐτῶν, καὶ πᾶν, ὃ ἐὰν εἴπῃ αὐτοῖς, ἐνακούουσιν.
Or le roi est le plus fort, et il est leur seigneur et il est leur maître, et tout ce qu’il peut leur dire, ils l’écoutent.
3
4
ἐὰν εἴπῃ αὐτοῖς ποιῆσαι πόλεμον ἕτερος πρὸς τὸν ἕτερον, ποιοῦσιν· ἐὰν δὲ ἐξαποστείλῃ αὐτοὺς πρὸς τοὺς πολεμίους, βαδίζουσιν καὶ κατεργάζονται τὰ ὄρη καὶ τὰ τείχη καὶ τοὺς πύργους.
S’il leur dit de se faire la guerre l’un contre l’autre, ils le font. S’il les envoie contre les ennemis, ils marchent et abattent les montagnes, les remparts et les tours.
4
5
φονεύουσιν καὶ φονεύονται καὶ τὸν λόγον τοῦ βασιλέως οὐ παραβαίνουσιν· ἐὰν δὲ νικήσωσιν, τῷ βασιλεῖ κομίζουσιν πάντα, καὶ ὅσα ἐὰν προνομεύσωσιν, καὶ τὰ ἄλλα πάντα.
Ils tuent et sont tués, et ils ne transgressent pas la parole du roi ; s’ils sont vainqueurs, ils apportent tout au roi, aussi bien ce dont ils auront fait leur butin que toutes les autres choses.
5
6
καὶ ὅσοι οὐ στρατεύονται οὐδὲ πολεμοῦσιν, ἀλλὰ γεωργοῦσιν τὴν γῆν, πάλιν ὅταν σπείρωσι, θερίσαντες ἀναφέρουσιν τῷ βασιλεῖ· καὶ ἕτερος τὸν ἕτερον ἀναγκάζοντες ἀναφέρουσι τοὺς φόρους τῷ βασιλεῖ.
Et tous ceux qui ne sont pas soldats et ne font pas la guerre, mais qui cultivent la terre, à leur tour, lorsqu’ils ont semé, offrent au roi ce qu’ils ont moissonné ; et se contraignant l’un l’autre ils offrent les tributs au roi.
6
7
καὶ αὐτὸς εἷς μόνος ἐστίν· ἐὰν εἴπῃ ἀποκτεῖναι, ἀποκτέννουσιν· εἶπεν ἀφεῖναι, ἀφίουσιν·
Et lui-même est seul et unique : s’il dit de tuer, ils tuent ; il a dit de relâcher, ils relâchent ;
7
8
εἶπε πατάξαι, τύπτουσιν· εἶπεν ἐρημῶσαι, ἐρημοῦσιν· εἶπεν οἰκοδομῆσαι, οἰκοδομοῦσιν·
il a dit de frapper, ils tapent ; il a dit de dévaster, ils dévastent ; il a dit de bâtir, ils bâtissent ;
8
9
εἶπεν ἐκκόψαι, ἐκκόπτουσιν· εἶπεν φυτεῦσαι, φυτεύουσιν.
il a dit d’abattre, ils abattent ; il a dit de planter, ils plantent.
9
10
καὶ πᾶς ὁ λαὸς αὐτοῦ καὶ αἱ δυνάμεις αὐτοῦ ἐνακούουσιν.
Et tout son peuple et ses forces armées l’écoutent.
10
11
πρὸς δὲ τούτοις αὐτὸς ἀνάκειται, ἐσθίει καὶ πίνει καὶ καθεύδει, αὐτοὶ δὲ τηροῦσιν κύκλῳ περὶ αὐτὸν καὶ οὐ δύνανται ἕκαστος ἀπελθεῖν καὶ ποιεῖν τὰ ἔργα αὐτοῦ οὐδὲ παρακούουσιν αὐτοῦ.
Outre cela, lui est sur un lit de table (il mange, boit et dort), tandis qu’eux veillent en cercle autour de lui, ils sont chacun dans l’impossibilité de partir et de vaquer à leurs occupations et ne sont pas sourds à ses ordres.
11
12
ὦ ἄνδρες, πῶς οὐχ ὑπερισχύει ὁ βασιλεύς, ὅτι οὕτως ἐπακουστός ἐστιν; καὶ ἐσίγησεν.
Messieurs, comment le roi n’est-il pas le plus fort, puisqu’il est à ce point écouté ? " Et il se tut.
12
13
Ὁ δὲ τρίτος ὁ εἴπας περὶ τῶν γυναικῶν καὶ τῆς ἀληθείασ – οὗτός ἐστιν Ζοροβαβελ – ἤρξατο λαλεῖν
Le troisième, celui qui avait parlé des femmes et de la vérité (c’est Zorobabel) prit la parole.
13
14
Ἄνδρες, οὐ μέγας ὁ βασιλεὺς καὶ πολλοὶ οἱ ἄνθρωποι καὶ ὁ οἶνος ἰσχύει; τίς οὖν ὁ δεσπόζων αὐτῶν ἢ τίς ὁ κυριεύων αὐτῶν; οὐχ αἱ γυναῖκες;
" Messieurs, n’est-il pas vrai que le roi est grand, les hommes nombreux et que le vin est fort ? Qui donc est leur maître ? Qui est leur seigneur ? Est-ce que ce ne sont pas les femmes ?
14
15
αἱ γυναῖκες ἐγέννησαν τὸν βασιλέα καὶ πάντα τὸν λαόν, ὃς κυριεύει τῆς θαλάσσης καὶ τῆς γῆς·
Les femmes ont engendré le roi et tout le peuple, qui est le seigneur de la terre et de la mer.
15
16
καὶ ἐξ αὐτῶν ἐγένοντο, καὶ αὗται ἐξέθρεψαν αὐτοὺς τοὺς φυτεύοντας τοὺς ἀμπελῶνας, ἐξ ὧν ὁ οἶνος γίνεται.
Et ils sont nés d’elles, et ce sont elles qui ont élevé ceux-là-mêmes qui ont planté les vignes d’où naît le vin.
16
17
καὶ αὗται ποιοῦσιν τὰς στολὰς τῶν ἀνθρώπων, καὶ αὗται ποιοῦσιν δόξαν τοῖς ἀνθρώποις, καὶ οὐ δύνανται οἱ ἄνθρωποι εἶναι χωρὶς τῶν γυναικῶν.
Et ce sont elles qui font les vêtements des hommes, et ce sont elles qui font de la splendeur pour les hommes, et les hommes ne peuvent pas être sans les femmes.
17
18
ἐὰν δὲ συναγάγωσιν χρυσίον καὶ ἀργύριον καὶ πᾶν πρᾶγμα ὡραῖον καὶ ἴδωσιν γυναῖκα μίαν καλὴν τῷ εἴδει καὶ τῷ κάλλει,
S’ils amassent de l’or, de l’argent ou n’importe quelle belle chose, et qu’ils voient une seule femme, belle par son aspect et sa beauté,
18
19
καὶ ταῦτα πάντα ἀφέντες εἰς αὐτὴν ἐγκέχηναν καὶ χάσκοντες τὸ στόμα θεωροῦσιν αὐτήν, καὶ πάντες αὐτὴν αἱρετίζουσιν μᾶλλον ἢ τὸ χρυσίον καὶ τὸ ἀργύριον καὶ πᾶν πρᾶγμα ὡραῖον.
eh bien, négligeant tout cela ils bayent vers elle, et bouche bée ils la contemplent, et tous la choisissent de préférence à l’or, à l’argent ou à n’importe quelle belle chose.
19
20
ἄνθρωπος τὸν ἑαυτοῦ πατέρα ἐγκαταλείπει, ὃς ἐξέθρεψεν αὐτόν, καὶ τὴν ἰδίαν χώραν καὶ πρὸς τὴν ἰδίαν γυναῖκα κολλᾶται·
L’homme abandonne son propre père, qui l’a élevé, et le pays qui est le sien, et il se colle contre la femme qui est la sienne.
20
21
καὶ μετὰ τῆς γυναικὸς ἀφίησι τὴν ψυχὴν καὶ οὔτε τὸν πατέρα μέμνηται οὔτε τὴν μητέρα οὔτε τὴν χώραν.
Et avec sa femme il relâche son âme et ne se souvient ni de son père, ni de sa mère, ni de son pays.
21
22
καὶ ἐντεῦθεν δεῖ ὑμᾶς γνῶναι ὅτι αἱ γυναῖκες κυριεύουσιν ὑμῶν· οὐχὶ πονεῖτε καὶ μοχθεῖτε καὶ πάντα ταῖς γυναιξὶν δίδοτε καὶ φέρετε;
Et par là il vous faut reconnaître que les femmes sont vos seigneurs ; n’est-il pas vrai que vous vous donnez du mal et de la peine et que vous offrez tout, apportez tout aux femmes ?
22
23
καὶ λαμβάνει ἄνθρωπος τὴν ῥομφαίαν αὐτοῦ καὶ ἐκπορεύεται ἐξοδεύειν καὶ λῃστεύειν καὶ κλέπτειν καὶ εἰς τὴν θάλασσαν πλεῖν καὶ ποταμούς·
Et l’homme prend son épée et part faire une expédition, piller, voler et naviguer sur la mer et les fleuves ;
23
24
καὶ τὸν λέοντα θεωρεῖ καὶ ἐν σκότει βαδίζει, καὶ ὅταν κλέψῃ καὶ ἁρπάσῃ καὶ λωποδυτήσῃ, τῇ ἐρωμένῃ ἀποφέρει.
et il guette le lion et marche dans les ténèbres, et chaque fois qu’il fait un vol, une rapine ou va en maraude, il le rapporte à celle qu’il aime.
24
25
καὶ πλεῖον ἀγαπᾷ ἄνθρωπος τὴν ἰδίαν γυναῖκα μᾶλλον ἢ τὸν πατέρα καὶ τὴν μητέρα·
Et l’homme chérit bien plus la femme qui est la sienne que son père et sa mère ;
25
26
καὶ πολλοὶ ἀπενοήθησαν ταῖς ἰδίαις διανοίαις διὰ τὰς γυναῖκας καὶ δοῦλοι ἐγένοντο δι αὐτάς,
et beaucoup sont désespérés par les pensées qui sont les leurs à cause des femmes et deviennent des esclaves à cause d’elles,
26
27
καὶ πολλοὶ ἀπώλοντο καὶ ἐσφάλησαν καὶ ἡμάρτοσαν διὰ τὰς γυναῖκας.
et beaucoup périssent, tombent dans l’erreur et commettent des fautes à cause des femmes.
27
28
καὶ νῦν οὐ πιστεύετέ μοι; οὐχὶ μέγας ὁ βασιλεὺς τῇ ἐξουσίᾳ αὐτοῦ; οὐχὶ πᾶσαι αἱ χῶραι εὐλαβοῦνται ἅψασθαι αὐτοῦ;
Et maintenant, ne me croyez-vous pas ? N’est-il pas vrai que le roi est grand par son pouvoir ? N’est-il pas vrai que tous les pays se gardent bien de le toucher ?
28
29
ἐθεώρουν αὐτὸν καὶ Ἀπάμην τὴν θυγατέρα Βαρτάκου τοῦ θαυμαστοῦ τὴν παλλακὴν τοῦ βασιλέως καθημένην ἐν δεξιᾷ τοῦ βασιλέως
Je le regardais, lui et Apamè, la fille de Bartakos le magnifique, la favorite du roi : elle était assise à la droite du roi,
29
30
καὶ ἀφαιροῦσαν τὸ διάδημα ἀπὸ τῆς κεφαλῆς τοῦ βασιλέως καὶ ἐπιτιθοῦσαν ἑαυτῇ καὶ ἐρράπιζεν τὸν βασιλέα τῇ ἀριστερᾷ.
et elle enlevait le diadème de la tête du roi et s’en coiffait tandis qu’elle souffletait le roi de la main gauche !
30
31
καὶ πρὸς τούτοις ὁ βασιλεὺς χάσκων τὸ στόμα ἐθεώρει αὐτήν· καὶ ἐὰν προσγελάσῃ αὐτῷ, γελᾷ· ἐὰν δὲ πικρανθῇ ἐπ αὐτόν, κολακεύει αὐτήν, ὅπως διαλλαγῇ αὐτῷ.
Et avec cela le roi la regardait bouche bée ; et si elle lui sourit, il rit ; si elle a de l’aigreur contre lui, il la flatte pour qu’elle se réconcilie avec lui.
31
32
ὦ ἄνδρες, πῶς οὐχὶ ἰσχυραὶ αἱ γυναῖκες, ὅτι οὕτως πράσσουσιν;
Messieurs, comment les femmes ne sont-elles pas fortes puisqu’elles agissent ainsi ? "
32
33
καὶ τότε ὁ βασιλεὺς καὶ οἱ μεγιστᾶνες ἐνέβλεπον ἕτερος πρὸς τὸν ἕτερον. –
Et alors le roi et les hauts personnages se regardèrent les uns les autres.
33
34
καὶ ἤρξατο λαλεῖν περὶ τῆς ἀληθείας Ἄνδρες, οὐχὶ ἰσχυραὶ αἱ γυναῖκες; μεγάλη ἡ γῆ, καὶ ὑψηλὸς ὁ οὐρανός, καὶ ταχὺς τῷ δρόμῳ ὁ ἥλιος, ὅτι στρέφεται ἐν τῷ κύκλῳ τοῦ οὐρανοῦ καὶ πάλιν ἀποτρέχει εἰς τὸν ἑαυτοῦ τόπον ἐν μιᾷ ἡμέρᾳ.
Et il commença à parler de la vérité : " Messieurs, n’est-il pas vrai que les femmes sont fortes ? Grande est la terre, haut est le ciel, et rapide dans sa course est le soleil, car il tourne dans le cercle du ciel et court rejoindre sa place en un jour.
34
35
οὐχὶ μέγας ὃς ταῦτα ποιεῖ; καὶ ἡ ἀλήθεια μεγάλη καὶ ἰσχυροτέρα παρὰ πάντα.
N’est-il pas grand Celui qui a fait ces choses ? Eh bien, la vérité est grande et plus forte que tout.
35
36
πᾶσα ἡ γῆ τὴν ἀλήθειαν καλεῖ, καὶ ὁ οὐρανὸς αὐτὴν εὐλογεῖ, καὶ πάντα τὰ ἔργα σείεται καὶ τρέμει, καὶ οὐκ ἔστιν μετ αὐτοῦ ἄδικον οὐθέν.
Toute la terre fait appel à la vérité, et le ciel la bénit, et tous les ouvrages tremblent et frémissent, et il n’y a avec Lui aucune injustice.
36
37
ἄδικος ὁ οἶνος, ἄδικος ὁ βασιλεύς, ἄδικοι αἱ γυναῖκες, ἄδικοι πάντες οἱ υἱοὶ τῶν ἀνθρώπων, καὶ ἄδικα πάντα τὰ ἔργα αὐτῶν, πάντα τὰ τοιαῦτα· καὶ οὐκ ἔστιν ἐν αὐτοῖς ἀλήθεια, καὶ ἐν τῇ ἀδικίᾳ αὐτῶν ἀπολοῦνται.
Injuste est le vin, injuste est le roi, injustes les femmes, injustes tous les fils des hommes, et injustes toutes leurs actions, toutes les choses de ce genre ! Et il n’y a pas en eux de vérité, et dans leur injustice ils mourront !
37
38
ἡ δὲ ἀλήθεια μένει καὶ ἰσχύει εἰς τὸν αἰῶνα καὶ ζῇ καὶ κρατεῖ εἰς τὸν αἰῶνα τοῦ αἰῶνος.
La vérité demeure, elle, et elle reste forte pour l’éternité, elle vit et règne pour l’éternité de l’éternité.
38
39
καὶ οὐκ ἔστιν παρ αὐτῇ λαμβάνειν πρόσωπα οὐδὲ διάφορα, ἀλλὰ τὰ δίκαια ποιεῖ ἀπὸ πάντων τῶν ἀδίκων καὶ πονηρῶν· καὶ πάντες εὐδοκοῦσι τοῖς ἔργοις αὐτῆς, καὶ οὐκ ἔστιν ἐν τῇ κρίσει αὐτῆς οὐθὲν ἄδικον.
Et il n’est pas possible avec elle de faire acception des personnes, ni de faire de discriminations : elle fait ce qui est juste loin de tout ce qui est injuste ou mauvais ; et tous approuvent ses actions, et dans son jugement il n’y a rien d’injuste.
39
40
καὶ αὐτῇ ἡ ἰσχὺς καὶ τὸ βασίλειον καὶ ἡ ἐξουσία καὶ ἡ μεγαλειότης τῶν πάντων αἰώνων. εὐλογητὸς ὁ θεὸς τῆς ἀληθείας.
Et à elle est la force, et la tiare, et le pouvoir et la grandeur de toutes éternités ! Béni soit le dieu de la vérité ! "
40
41
καὶ ἐσιώπησεν τοῦ λαλεῖν· καὶ πᾶς ὁ λαὸς τότε ἐφώνησεν, καὶ τότε εἶπον Μεγάλη ἡ ἀλήθεια καὶ ὑπερισχύει.
Et il cessa de parler. Et tout le peuple alors cria et ils dirent alors : " Grande est la vérité et elle est la plus forte ! "
41
42
Τότε ὁ βασιλεὺς εἶπεν αὐτῷ Αἴτησαι ὃ θέλεις πλείω τῶν γεγραμμένων, καὶ δώσομέν σοι, ὃν τρόπον εὑρέθης σοφώτερος· καὶ ἐχόμενός μου καθήσῃ καὶ συγγενής μου κληθήσῃ.
Alors le roi lui dit : " Demande ce que tu veux en plus de ce qui est écrit, et nous te le donnerons, pour la manièredont tu t’es montré le plus sage ; et tu siégeras près de moi et tu seras nommé mon parent. "
42
43
τότε εἶπεν τῷ βασιλεῖ Μνήσθητι τὴν εὐχήν, ἣν ηὔξω οἰκοδομῆσαι τὴν Ιερουσαλημ ἐν τῇ ἡμέρᾳ, ᾗ τὸ βασίλειόν σου παρέλαβες,
Alors il dit au roi : " Rappelle-toi le vœu que tu as fait de bâtir Jérusalem le jour où tu as reçu la tiare,
43
44
καὶ πάντα τὰ σκεύη τὰ λημφθέντα ἐξ Ιερουσαλημ ἐκπέμψαι, ἃ ἐξεχώρισεν Κῦρος, ὅτε ηὔξατο ἐκκόψαι Βαβυλῶνα, καὶ ηὔξατο ἐξαποστεῖλαι ἐκεῖ.
ainsi que de rendre tous les objets qui ont été pris à Jérusalem, ceux que Cyrus a emportés lorsqu’il a fait vœu d’abattre Babylone et qu’il a fait vœu de les renvoyer là-bas.
44
45
καὶ σὺ εὔξω οἰκοδομῆσαι τὸν ναόν, ὃν ἐνεπύρισαν οἱ Ιδουμαῖοι, ὅτε ἠρημώθη ἡ Ιουδαία ὑπὸ τῶν Χαλδαίων.
Et toi tu as fait vœu de bâtir le temple que les Iduméens ont incendié quand la Judée fut dévastée par les Chaldéens.
45
46
καὶ νῦν τοῦτό ἐστιν, ὅ σε ἀξιῶ, κύριε βασιλεῦ, καὶ ὃ αἰτοῦμαί σε, καὶ αὕτη ἐστὶν ἡ μεγαλωσύνη ἡ παρὰ σοῦ· δέομαι οὖν ἵνα ποιήσῃς τὴν εὐχήν, ἣν ηὔξω τῷ βασιλεῖ τοῦ οὐρανοῦ ποιῆσαι ἐκ στόματός σου. –
Et c’est là maintenant ce que j’attends de toi, seigneur-roi, et ce que je te demande, et c’est là la grandeur qui relève de toi ; je te prie donc d’accomplir le vœu que de ta bouche tu as fait vœu au roi du ciel d’accomplir. "
46
47
τότε ἀναστὰς Δαρεῖος ὁ βασιλεὺς κατεφίλησεν αὐτὸν καὶ ἔγραψεν αὐτῷ τὰς ἐπιστολὰς πρὸς πάντας τοὺς οἰκονόμους καὶ τοπάρχας καὶ στρατηγοὺς καὶ σατράπας, ἵνα προπέμψωσιν αὐτὸν καὶ τοὺς μετ αὐτοῦ πάντας ἀναβαίνοντας οἰκοδομῆσαι τὴν Ιερουσαλημ.
Alors le roi Darius se leva et l’embrassa, et il fit écrire en sa faveur les lettres pour tous les chefs de palais, gouverneurs, stratèges et satrapes, afin qu’ils l’escortent, lui et l’ensemble de ceux qui monteraient avec lui bâtir Jérusalem.
47
48
καὶ πᾶσι τοῖς τοπάρχαις ἐν Κοίλῃ Συρίᾳ καὶ Φοινίκῃ καὶ τοῖς ἐν τῷ Λιβάνῳ ἔγραψεν ἐπιστολὰς μεταφέρειν ξύλα κέδρινα ἀπὸ τοῦ Λιβάνου εἰς Ιερουσαλημ καὶ ὅπως οἰκοδομήσωσιν μετ αὐτοῦ τὴν πόλιν.
Et il fit écrire des lettres à tous les gouverneurs de Syrie Creuse et de Phénicie ainsi qu’à ceux du Liban pour qu’ils fassent transporter des troncs de cèdres depuis le Liban à Jérusalem et afin qu’ils bâtissent la ville avec lui.
48
49
καὶ ἔγραψεν πᾶσι τοῖς Ιουδαίοις τοῖς ἀναβαίνουσιν ἀπὸ τῆς βασιλείας εἰς τὴν Ιουδαίαν ὑπὲρ τῆς ἐλευθερίας, πάντα δυνατὸν καὶ σατράπην καὶ τοπάρχην καὶ οἰκονόμον μὴ ἐπελεύσεσθαι ἐπὶ τὰς θύρας αὐτῶν,
Et il fit écrire une déclaration d’affranchissement en faveur de tous les Juifs qui quittaient son royaume pour monter vers la Judée, que tout officier, satrape, gouverneur ou chef de palais ne marche pas contre leurs portes ;
49
50
καὶ πᾶσαν τὴν χώραν, ἣν κρατήσουσιν, ἀφορολόγητον αὐτοῖς ὑπάρχειν, καὶ ἵνα οἱ Ιδουμαῖοι ἀφιῶσι τὰς κώμας ἃς διακρατοῦσιν τῶν Ιουδαίων,
que tout le pays sur lequel ils étendraient leur domination leur appartenait sans être frappé d’impôt ; et afin que les Iduméens abandonnent les villages des Juifs qu’ils détenaient ;
50
51
καὶ εἰς τὴν οἰκοδομὴν τοῦ ἱεροῦ δοθῆναι κατ ἐνιαυτὸν τάλαντα εἴκοσι μέχρι τοῦ οἰκοδομηθῆναι,
et pour la construction du sanctuaire que soient donnés par an vingt talents jusqu’à ce qu’il soit construit,
51
52
καὶ ἐπὶ τὸ θυσιαστήριον ὁλοκαυτώματα καρποῦσθαι καθ ἡμέραν, καθὰ ἔχουσιν ἐντολὴν ἑπτακαίδεκα προσφέρειν, ἄλλα τάλαντα δέκα κατ ἐνιαυτόν,
et que sur l’autel chaque jour on donne en apanage des holocaustes, selon le commandement qu’ils avaient d’en apporter dix-sept (cela faisait dix autres talents par an) ;
52
53
καὶ πᾶσιν τοῖς προσβαίνουσιν ἀπὸ τῆς Βαβυλωνίας κτίσαι τὴν πόλιν ὑπάρχειν τὴν ἐλευθερίαν, αὐτοῖς τε καὶ τοῖς τέκνοις αὐτῶν καὶ πᾶσι τοῖς ἱερεῦσι τοῖς προσβαίνουσιν.
et que tous ceux qui s’avançaient de Babylone pour fonder la ville jouissent de leur liberté, eux et leurs enfants ainsi que les prêtres qui s’avançaient.
53
54
ἔγραψεν δὲ καὶ τὴν χορηγίαν καὶ τὴν ἱερατικὴν στολήν, ἐν τίνι λατρεύουσιν ἐν αὐτῇ.
Et il définit aussi par écrit le subside et l’habillement sacerdotal avec lequel on fait le culte.
54
55
καὶ τοῖς Λευίταις ἔγραψεν δοῦναι τὴν χορηγίαν ἕως ἧς ἡμέρας ἐπιτελεσθῇ ὁ οἶκος καὶ Ιερουσαλημ οἰκοδομηθῆναι,
Et en faveur des Lévites, il fit écrire de leur donner le subside jusqu’au jour où la maison serait achevée et Jérusalem construite,
55
56
καὶ πᾶσι τοῖς φρουροῦσι τὴν πόλιν, ἔγραψε δοῦναι αὐτοῖς κλήρους καὶ ὀψώνια.
et en faveur de tous les gardes de la ville, il fit écrire de leur donner des lots de terre et une solde.
56
57
καὶ ἐξαπέστειλεν πάντα τὰ σκεύη, ἃ ἐξεχώρισεν Κῦρος ἀπὸ Βαβυλῶνος· καὶ πάντα, ὅσα εἶπεν Κῦρος ποιῆσαι, καὶ αὐτὸς ἐπέταξεν ποιῆσαι καὶ ἐξαποστεῖλαι εἰς Ιερουσαλημ.
Et il renvoya tous les objets que Cyrus avait emportés de Babylone ; et tout ce que Cyrus avait dit de faire, il ordonna lui aussi de le faire ainsi que de [les] renvoyer à Jérusalem.
57
58
Καὶ ὅτε ἐξῆλθεν ὁ νεανίσκος, ἄρας τὸ πρόσωπον εἰς τὸν οὐρανὸν ἐναντίον Ιερουσαλημ εὐλόγησεν τῷ βασιλεῖ τοῦ οὐρανοῦ λέγων
Et quand le garçon sortit, levant le visage vers le ciel en direction de Jérusalem, il bénit le roi du ciel, disant :
58
59
Παρὰ σοῦ ἡ νίκη, καὶ παρὰ σοῦ ἡ σοφία, καὶ σὴ ἡ δόξα, καὶ ἐγὼ σὸς οἰκέτης.
" De toi vient la victoire, et de toi la sagesse, et à toi est la splendeur, et moi je suis ton serviteur !
59
60
εὐλογητὸς εἶ, ὃς ἔδωκάς μοι σοφίαν· καὶ σοὶ ὁμολογῶ, δέσποτα τῶν πατέρων.
Tu es béni, toi qui m’as donné la sagesse, et je te reconnais, maître de mes pères ! "
60
61
καὶ ἔλαβεν τὰς ἐπιστολὰς καὶ ἐξῆλθεν εἰς Βαβυλῶνα καὶ ἀπήγγειλεν τοῖς ἀδελφοῖς αὐτοῦ πᾶσιν.
Et il prit les lettres, partit à Babylone et annonça la nouvelle à tous ses frères.
61
62
καὶ εὐλόγησαν τὸν θεὸν τῶν πατέρων αὐτῶν, ὅτι ἔδωκεν αὐτοῖς ἄνεσιν καὶ ἄφεσιν
Et ils bénirent le dieu de leurs pères, parce qu’il leur avait donné remise et rémission
62
63
ἀναβῆναι καὶ οἰκοδομῆσαι Ιερουσαλημ καὶ τὸ ἱερόν, οὗ ὠνομάσθη τὸ ὄνομα αὐτοῦ ἐπ αὐτῷ, καὶ ἐκωθωνίζοντο μετὰ μουσικῶν καὶ χαρᾶς ἡμέρας ἑπτά.
de monter et de bâtir Jérusalem et son sanctuaire sur lequel son nom avait été nommé, et ils burent de grandes coupes dans la musique et la joie pendant sept jours.
63